Diagnostic électrique : que faut-il savoir ?

Le diagnostic électrique fait aujourd’hui parti de ces contrôles que l’on fait obligatoirement au sein de maisons qui vont être mises en location ou bien en vente. La raison en est assez simple je trouve, le propriétaire comme le locataire a le droit de savoir à quoi il doit s’attendre en ce qui concerne le système électrique de la maison concernée et le diagnostic vient en réponse à cela. Mais qu’est-ce que le diagnostic électrique dans ce cas ? À quoi cela peut servir et comment doit se dérouler ce genre de contrôle ? Je vous invite donc aujourd’hui dans le cadre de cet article à découvrir tout ceci avec moi. Si vous êtes ici aujourd’hui, c’est parce que vous devez sans doute louer ou vendre votre bien. Prenez le temps pour une bonne lecture !

reduire-electricite

Diagnostic électrique, qu’est ce que c’est en réalité

               Le diagnostic électrique ou aussi appelé état de l’installation intérieur d’électricité est comme son nom le qualifie si bien, un contrôle qui a pour objet de vérifier les parties accessibles d’une installation électrique. Il s’agit ainsi de l’un des contrôles les plus courants effectués par les professionnels dans le domaine.

               Il faut savoir que le diagnostic électrique n’est obligatoire que pour les maisons qui disposent d’un système électrique qui date de plus de 15 ans et qui n’ont jamais subi de rénovation depuis. Tel est le cas depuis 2009. Je conseille cependant de demander à faire ce genre de diagnostic, bien que votre maison soit plus récente, histoire de vous assurer aussi que tout va bien.

               Le diagnostic électrique est ainsi conseillé à tous les propriétaires qui ont une maison ou un appartement qui dispose d’un système électrique qui date de plus de 15 ans et que cette dernière soit destinée à la vente ou bien à la location.

               On parle en effet de diagnostic électrique dans le cadre d’une vente ou bien d’une location. Les papiers fournis par le professionnel responsable du contrôle doivent en effet être présentés à un acheteur ou bien à un locataire dans les dossiers pour conclure ce genre d’affaires.

Qui doit faire le diagnostic et en quoi ce contrôle est utile

               Le professionnel en charge de la réalisation des différents contrôles sur votre système électrique se nomme le diagnostiqueur immobilier. À titre d’info, ce dernier est aussi en charge de faire d’autres contrôles au besoin. Ce dernier peut travailler pour son propre compte ou bien pour celui d’une agence immobilière.

               À quoi sert le diagnostic immobilier en réalité ? En fait, c’est un contrôle qu’un propriétaire doit effectuer et dont les résultats doivent être fournis aux futurs acheteurs de la maison ou bien au locataire. Le but de ce type de démarche est d’informer le mieux possible l’acquéreur ou bien le locataire sur la situation du système électrique de la maison.

               Cela est nécessaire pour que ces derniers soient au courant de ce qui les attend, notamment des risques qu’ils peuvent encourir s’ils décident d’acheter ou bien de s’installer dans la maison en question. À noter que le document fourni par le diagnostiqueur doit être placé en annexe de la promesse de vente et plus tard de l’acte définitif, c’est obligatoire, surtout si vous avez une maison qui date de plus de 15 ans.

facture-electricite

Comment se déroule un diagnostic immobilier

               Le déroulement d’un diagnostic immobilier est assez simple en réalité. Le diagnostiqueur immobilier va inspecter les différents éléments du système électrique puis donner les certifications nécessaires si tout est en bon état.

               Dans le cas d’un appartement dans un immeuble, seules les parties privatives sont les plus concernées. Dans les maisons individuelles, c’est tout le système qui doit y passer, ou presque. En effet, le contrôle lors de ce genre de diagnostic ne se porte que sur les parties visibles et accessibles par le professionnel au niveau de l’installation électrique.

               En effet, le diagnostiqueur ne peut en aucun cas démonter les différents éléments de votre système électrique, car cela risque de porter atteinte à son bon fonctionnement. Il ne peut pas non plus vérifier les circuits internes des matériels.

               D’une manière plus concrète, le diagnostic immobilier concerne surtout le circuit électronique du disjoncteur de branchement aux bornes d’alimentation des matériels fixes sans oublier les prises de courant.

               Durant son travail, le diagnostiqueur va ainsi devoir vérifier plusieurs points. En premier, il doit s’assurer de la présence et de l’accessibilité d’un appareil de commande et de protection. Il doit aussi vérifier s’il y a présence d’au moins un dispositif différentiel de sensibilité qui soit adapté aux conditions de mise à la terre pour les fuites de courant.

               Le diagnostiqueur doit aussi vérifier si votre système dispose d’un dispositif de protection contre les surintensités, mais aussi d’une liaison équipotentielle dans les locaux qui disposent d’une douche ou bien d’une baignoire. Il doit aussi vérifier s’il n’y a pas de matériel vétuste qui pourrait bien présenter des risques d’électrocution pour les utilisateurs.

Les maisons avec un système électrique de plus de 15 ans

               Pourquoi les maisons qui ont un système électrique de plus de 15 ans sont celles qui sont soumises aux diagnostics électriques selon vous ? Déjà, la première raison est que vu l’âge du dispositif en question, il se peut que ce dernier soit en mauvais état. Ce genre de contrôle permet ainsi de contraindre le propriétaire à procéder à une rénovation du système, du moins d’une partie pour que la maison soit plus sécuritaire.

               Seconde raison, c’est que les maisons qui ont plus de 15 ans ne comportent pas de prise de terre, un dispositif de nos jours indispensable pour assurer une meilleure protection dans les maisons. À noter que la prise de terre est un dispositif qui permet d’écouler les charges statiques de certains appareils en envoyant ainsi le courant dans le sol.

               La présence d’une prise de terre évite souvent de gros soucis, dont notamment les risques d’électrocutions qui peuvent devenir importantes quand les charges statiques s’accumulent dans les appareils et que ces dernières ne sont pas évacuées correctement.

               Une prise de terre vous permettra aussi de voir votre système mis hors tension si jamais il se produit un accident qui risque de faire de gros dégâts à condition d’être couplé avec un disjoncteur différentiel cependant.

One thought on “Diagnostic électrique : que faut-il savoir ?

  1. Donc si je veux mettre en vente ma maison qui n’a que six ans, est-ce que je dois faire faire un diagnostic immobilier ou bien je peux m’en passer ? J’essaie de faire le moins de dépense possible en effet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *