Comment remplacer un ballon d’eau chaude ?

Votre ballon d’eau chaude a rendu l’âme. Vous vous en êtes aperçu car, tout simplement, vous n’arrivez plus à obtenir de l’eau chaude sanitaire. Cette mésaventure n’a rien d’original : on estime que la durée moyenne de vie de ces équipements est d’environ 10 ans.

Quand faut-il remplacer son ancien ballon d’eau chaude ?

Le ballon d’eau chaude, c’est un réservoir d’eau qui, grâce à son alliance avec un chauffe-eau, fourni de l’eau chauffée, pour un usage sanitaire (et non pas de chauffage, par exemple). Quand il cesse de faire son travail de chauffe, il faut le remplacer.

Vous pouvez le remplacer vous-même, avec de la méthode. Il vous faudra aussi au moins un aide, car l’engin est assez difficile à déposer et déplacer seul ! Un ballon peut être de diverses capacités, en général 100, 150 ou 200 litres.

Bien sûr, cette démarche ne concerne pas les chauffe-eau à gaz à production instantanée, qui produisent en direct l’eau chaude demandée, et ne sont donc pas équipés de ballons. Le remplacement d’un ballon d’eau chaude ne concerne que les chauffe-eau à gaz et à accumulation (aussi appelés cumulus), les chauffe-eau thermodynamiques, qui utilisent l’air ambiant, et les chauffe-eau solaire, tels que chauffe-eau à éléments séparés en circulation alternée, thermosiphon à éléments séparés et thermosiphon monobloc. Cette démarche concerne donc la très grande majorité des chauffe-eau.

plombier nogent sur marne

Cet article a pour but d’expliquer et de simplifier les étapes d’un remplacement de ballon d’eau chaude. Précisons tout de même qu’il est préférable de faire appel à un artisan spécialisé pour des actions de ce type. Si vous habitez en région parisienne, voici une bonne adresse de plombier à Nogent sur Marne.

Vider et enlever le ballon d’eau chaude

Vous aurez besoin du guide d’utilisation du ballon d’eau chaude, d’un niveau à bulles, d’un crayon, d’un mètre mesureur, d’une clé plate et d’une perceuse.

La première étape consiste à vidanger le ballon d’eau chaude. Il faut compter environ une heure et demie pour cette étape. Une bonne idée, pour ne pas perdre environ 150 litres d’eau chaude, peut-être d’anticiper la vidange et d’utiliser l’eau en un court délai avant la date choisie pour le remplacement. Vous pouvez faire le tour de la maisonnée et dire à tous de faire la vaisselle, laver les carreaux, ou encore la voiture, sans oublier de prendre une bonne douche. Mais si vous n’avez pas le temps d’anticiper, il vous faudra faire ce qu’on appelle une vidange « spontanée », de préférence la veille des travaux.

Pour la vidange, commencez par couper l’alimentation d’eau du chauffe-eau depuis la vanne d’arrêt, et par arrêter le disjoncteur modulaire au tableau. En cas de vidange spontanée, il faut non seulement couper l’alimentation en eau et le courant, mais aussi ouvrir un robinet d’eau chaude quelque part dans la maison, et ouvrir le robinet de purge placé sur le groupe de sécurité.

Attention à ne pas vous bruler, car il peut rester de l’eau chaude dans les tuyaux flexible set de raccordement.
Il faut ensuite débrancher les fils et les tuyaux du chauffe-eau, et le déposer. Vérifiez bien que le courant est coupé. Pour accéder au thermostat qui contrôle la résistance, munissez-vous d’un tournevis, démontez le capot situé au-dessous du ballon d’eau chaude, et débranchez le thermostat. Il vous faudra ensuite dévisser la sortie d’eau chaude et les divers accessoires (réducteur de pression, vase d’expansion, mitigeur thermostatique et raccords électriques).

Poser le nouveau ballon d’eau chaude?

Vous pouvez alors déposer le cumulus, et installer son remplaçant. Après avoir bien pris les mesures de fixation, vous pourrez installer le nouveau ballon, mettre en place les tuyaux et rebrancher les fils. Nous vous conseillons de laisser un peu de jeu avant de bloquer définitivement les écrous, pour que tout soit parfait eu final. La plupart des ballons d’eau chaude s’accrochent à une paroi. D’autres sont à condensation et nécessitent surtout un raccord à un conduit, par exemple une cheminée.
Le démontage et le montage prennent environ deux heures et demie. Faites-vous aider pour cette étape de dépose et de fixation : il faut être au moins deux. Pour le changement du ballon, il faut compter au total environ 4 heures de travail.

Le moment est venu de raccorder le nouveau chauffe-eau, c’est-à-dire qu’il faut le rallier au réseau hydraulique et électrique. Il vous faudra ajouter un réducteur de pression, si la pression est supérieure à 3 bars. N’oubliez pas que l’arrivée d’eau froide au ballon est assortie d’une collerette bleue, et que la sortie d’eau chaude du cumulus porte une collerette rouge. Les raccords doivent être d’une parfaite étanchéité. Une fois que tout est à nouveau branché, il faut régler la température, en actionnant la molette, grâce au thermostat. Les ballons d’eau chaude intègrent dans leur corps de chauffe non seulement une résistance électrique, et un thermostat pour régler la température de l’eau.

Une fois que le nouveau dispositif est solidement fixé au mur, que la connexion électrique est assurée, et que la température est réglée, il est possible de rouvrir l’alimentation d’eau et de réenclencher le courant électrique. Il faudra environ 5 heures pour pouvoir à nouveau prendre une bonne douche chaude.

Vous l’aurez compris, changer un ballon d’eau chaude est tout de même une opération assez délicate, car c’est un appareil assez lourd, et qu’il est en outre raccordé à l’électricité. Alors, à moins d’être un bricoleur émérite, faites appel à des professionnels, qui vous assureront un montage aux normes, et un montage conforme à toutes vos attentes de solidité, de fonctionnement, et de durabilité. Ils sont là pour ça.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *